Ballonnements pendant la perte de poids : les comprendre et s’en débarrasser

ballonnements remèdeUne perte de poids est-elle toujours synonyme de ballonnements ?

Est-il normal de subir des ballonnements pendant un régime ?

Comment se débarrasser des ballonnements/gonflements ?

Vous avez commencé un régime, un renforcement musculaire ou une prise de masse.

Vous mangez sainement.

Vous faites du sport régulièrement.

Pourtant vous n’arrivez pas à vous débarrasser des ballonnements, de ce ventre qui paraît gonflé.

D’où viennent ces gonflements ? Qu’est-ce qui les causent ?

Rassurez-vous, nous allons répondre à cette question dans l’article qui suit 😉

A travers les 3 axes principaux à l’origine de ces ballonnements/gonflements :

1. Déterminez si c’est un gonflement ou simplement de la graisse

Une chose que certaines personnes ont du mal à accepter, c’est qu’elles prennent pour des gonflements au niveau du ventre est en fait tout simplement : de la graisse.

Il n’y a donc rien d’autre à faire que de réduire son pourcentage de masse graisseuse 😉

Et réduire son pourcentage de masse graisseuse, ça passe par l’entraînement sportif, mais surtout par l’alimentation, vous pouvez d’ailleurs lire notre article spécifique sur le sujet :

>>> L’alimentation intelligente pour maigrir facilement et efficacement <<<

Et pour ce faire, il faut suivre la formule simplifiée ici : « mieux manger, en quantités régulées et faire du sport régulièrement ».

Mais bon, comment savoir s’il s’agit effectivement de gonflements ou de graisse ?

Eh bien, il est en réalité assez facile de faire la différence entre les deux :

Si vous pouvez facilement « agripper » la peau au niveau du ventre, ce n’est pas dû à un gonflement ou des ballonnements, c’est de la graisse.

Si au contraire, vous avez un ventre gonflé mais que la peau reste très mince au niveau du ventre, vous avez sûrement affaire à un gonflement.

ballonnements ventre gonflé

Une autre manière de s’en assurer est de mesurer votre taille au réveil chaque matin :

Si vous notez des changements réguliers (fluctuations) c’est sûrement dû à des ballonnements.
Si les chiffres restent à peu près stables, vous avez sûrement affaire à un surplus de graisse localisée.

Et ceci s’explique simplement : les causes des ballonnements vont fluctuer d’un jour à l’autre tandis que le taux de graisse abdominale va rester à peu près stable.

En utilisant ces 2 techniques, vous êtes largement capable d’estimer si vous êtes ballonné ou si vous avez juste un peu de masse graisseuse à perdre.

2. Prenez le temps de déstresser

A première vue, cette solution peut vous paraître un peu « bizarre » mais elle est en réalité bien fondée :

On estime qu’environ 30% des troubles du fonctionnement de l’intestin sont dus au stress où à l’anxiété.

L’intestin étant un organe tapissé de cellules nerveuses, il est donc sujet à de nombreux dérèglements dus à notre humeur.

Pour éviter les sensations de ballonnements, il est donc conseillé de prendre davantage son temps durant les repas.

De prendre le temps de se mettre à table, et de manger plus lentement en mâchant davantage.

L’idéal étant de manger dans une ambiance agréable et détendue.

L’état d’esprit dans lequel on se trouve pendant le repas va avoir de l’influence sur la digestion qui va suivre.

ballonnement régime

Et pour améliorer le processus digestif, il peut aussi être intéressant de faire une petite marche digestive après le repas.

Les gains sont multiples : en mangeant plus doucement et de manière plus détendue vous n’allez pas uniquement réduire les sensations de ballonnements, vous allez aussi améliorer la digestion (via la salive) et manger moins sans pour autant avoir plus faim (en mangeant plus lentement, on se sent rassasier plus facilement).

Une autre origine des gonflements liés au stress et au régime : un taux élevé de cortisol.

Lorsqu’on soumet notre organisme à plus de stress que la normale, et notamment via un déficit calorique et/ou du sport, notre taux d’hormone cortisol va petit à petit augmenter.

Ce n’est pas une mauvaise chose en soi, mais un taux élevé de cortisol sur une longue période va malheureusement finir par causer des petits tracas.

Et notamment de la rétention d’eau.

Et c’est une autre raison pour laquelle le stress contribue à cette sensation de gonflement.

Heureusement pour nous, il existe des techniques très simples pour réduire notre stress et faire baisser notre taux de cortisol :

  • Suivre une routine de relaxation : massage du ventre, yoga, méditation, …
  • Faire un cheat meal tous les 5 à 10 jours (1 fois par semaine en gros)
  • Effectuer une deload week toutes les 8 semaines d’entrainement : une semaine où vous réduisez les poids et les nombres d’exercices que vous effectuez pendant vos séances de sport. Histoire de relâcher la pression sans pour autant tout arrêter
  • Dormir suffisamment (7h à 8h de sommeil minimum par nuit)

3. Réduisez vos apports en FODMAP et en produits laitiers

Ce qu’on appelle « FODMAP » regroupe les hydrates de carbone (glucides) à chaîne courte présentant des problèmes d’absorption par l’intestin grêle.

Il vient de l’anglais « Fermentable-Oligo, Di , Mono-saccharides-And-Polyols ».

On retrouve malheureusement ces glucides en grandes quantités dans l’alimentation moderne.

Pour résumer : le terme FODMAP regroupe un type de glucides plus difficiles à digérer.

Et qui donc ont tendance à causer des gaz, des crampes d’estomac ou des ballonnements chez certaines personnes.

Là encore, tout le monde n’est pas égal devant la nature : certains n’auront aucun problème à digérer ces aliments, d’autres subiront les désagréments listés plus haut.

Voici une liste des aliments riches en FODMAP, et donc à réduire si justement vous subissez des ballonnements :

ballonnements cause

  • Grains comme le blé, l’orge et le seigle
  • Haricots
  • Produits laitiers
  • Oignons
  • Ail
  • Artichauts
  • Asperges
  • Brocolis
  • Choux de Bruxelles
  • Choux
  • Chocolat
  • Pommes
  • Abricots
  • Avocats
  • Mûres
  • Cerises
  • Nectarines
  • Pêches
  • Poires
  • Prunes
  • Pastèque
  • Choux fleurs
  • Champignons
  • Alcools de sucre comme le xylitol, le sorbitol et le mannitol

Cette liste n’étant évidemment pas exhaustive…

Ce qu’on remarque à première vue, c’est que cette liste contient beaucoup d’aliments que nous consommons au quotidien.

Des aliments que nous aimons consommer et qui pour la plupart sont excellents pour la santé.

Si, après avoir consommé une quantité assez conséquente d’un ou plusieurs des aliments de cette liste vous ressentez des ballonnements, vous souffrez peut-être d’une intolérance aux FODMAP.

La solution est de suivre pendant quelque temps une diète faible en produit « FODMAP », histoire de voir comment votre corps réagit.

Si durant cette diète vous ne subissez plus de ballonnements ou de gonflements, c’est que vous avez une intolérance.

Et que la solution est donc bien de réduire dans votre alimentation la part d’aliments contenant beaucoup de FODMAP.

Ensuite, pour parler plus précisément des produits laitiers :

Les produits laitiers contiennent des sucres appelés lactose.

Jusqu’ici rien de particulier.

Mais ce qu’il faut comprendre c’est que le lactose est mal digéré par la plupart des gens.

En effet, pour être digéré et ingéré correctement, le lactose nécessite l’action d’une enzyme appelée lactase.

Seulement, cette enzyme n’est pas produite en quantité suffisante par l’organisme.

Ce qui entraîne des complications : le lactose non digéré traverse l’intestin grêle sans être absorbé et se retrouve dans le gros intestin où il est consommé par des bactéries, ce qui produit des gaz.

Ce qui se traduit par un gonflement du gros intestin et donc par des ballonnements/gonflements.

Pour résumer : la clé quand on souffre de ballonnements c’est donc bien, en plus de diminuer son stress, de choisir les bons aliments 😉

gonflement du ventre

Et si malgré tout ça, vous subissez encore régulièrement des ballonnements, il y a encore des solutions :

  • Les gélules ou infusion de fenouil pour bloquer la fermentation intestinale
  • Le charbon actif (carbolevure, arkogélules charbon végétal, …), qui capte les molécules de gaz, réduisant ainsi les ballonnements

Ballonnements et perte de poids – Le mot de la fin

Les ballonnements sont quelque chose de bénins dont la plupart d’entre nous avons déjà fait l’expérience et que nous allons subir de temps en temps dans notre vie.

Et même si notre corps parvient généralement à s’en débarrasser avec le temps, il est parfois important de faire un point sur ce que l’on mange ou sur son style de vie – ou les deux – histoire de voir si les causes de ces ballonnements ne seraient pas liées à l’un ou l’autre.

Alors retenez bien ce qu’on a vu ensemble dans cet article et mettez-le en pratique afin de vous débarrasser définitivement des problèmes de ballonnements 😉

Maintenant, pour passer à l’étape suivante et accélérer dans votre perte de poids tout en améliorant votre santé et votre vitalité, il faut se pencher davantage sur l’alimentation !

L’alimentation, ou la nutrition, c’est 80% des résultats pendant un régime.

Autant dire que ça n’est pas à négliger 😉

Mais, si l’alimentation représente une part aussi importante, ça n’est pas non plus la partie la plus simple d’un régime…

On peut même aisément avancer que l’alimentation est la partie la plus complexe d’un régime.

Elle demande des connaissances, de l’organisation, des efforts, etc…

Alors comment s’y retrouver pour enfin avoir une alimentation efficace, qui permette de maigrir sans avoir à trop se priver, en continuant à apprécier ses repas et sans subir la faim au quotidien ?

C’est justement ce qu’on va voir ensemble dans cet article :
=> L’alimentation intelligente pour maigrir facilement et efficacement

On va voir ensemble tout ce qu’il y a à savoir concernant l’alimentation à adopter pendant un régime :

• Quelles connaissances sont requises ?

• Quels aliments privilégier ? Pour perdre du poids en ciblant la graisse ?

• Comment organiser ses repas ? La cuisine ?

• Et surtout, comment faire pour maigrir efficacement sans avoir à subir la faim au quotidien ?

Tout est là :

>> L’alimentation intelligente pour maigrir facilement et efficacement <<<

Plein de bonheur,

Christina


Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Share

À propos de l'auteur

Ça risque de vous étonner, mais je suis de nature plutôt paresseuse et gourmande, et le sport ce n'est pas mon truc. Pourtant, j'ai réussi à maintenir une ligne sexy et à sculpter mon corps. Je partage avec vous ce que j'ai pu apprendre au cours des dernières années.
Top