Gros craquage pendant un régime : comment rattraper le coup sans souffrance ?

régime craquage et motivationUn gros craquage pendant un régime, ça arrive.

Sauf que pour certaines personnes, craquer pendant un régime a des conséquences désastreuses sur l’issue de celui-ci.

Car ce qui pose réellement problème, ce n’est généralement pas le craquage en lui-même. Mais c’est la réaction qu’on a face à ce craquage.

On se met à se dire que c’est peine perdue.
Et alors on commet tous les excès…

On se dit qu’on a tout gâché, alors autant arrêter tout de suite ce fichu régime et se lâcher complètement

On se met à culpabiliser.
On s’en veut.

Et c’est un cercle vicieux

On mange pour compenser.
On mange pour se consoler.

Puis on culpabilise encore plus…

Bref, c’est un cercle vicieux qui a pour effet de mettre à mal tous les efforts qu’on avait réalisés jusqu’à présent.

Et de nous faire abandonner complètement notre régime et nos nouvelles habitudes alimentaires.

C’est bien dommage.

Craquer pendant un régime ne devrait pas nous amener à abandonner complètement celui-ci et à tout lâcher.

En adoptant la bonne réaction face à un craquage, on peut changer la donne.

Car ce qu’il faut comprendre, c’est que la réaction qu’on adopte intuitivement face à un craquage n’est pas adaptée.

Suite à un excès alimentaire, les gens culpabilisent, ils s’autocritiquent, ils se punissent…

Ce qui débouche sur de nouveaux excès.

gros craquage alimentaireEt on ne peut pas leur en vouloir :

En un sens c’est normal de vouloir se punir quand on commet un péché.

Le problème c’est qu’on se fait souffrir inutilement et qu’on va vouloir manger encore plus pour compenser.

Suite à un craquage, on peut adopter une réaction plus productive.

Ça risque de vous paraître un peu bizarre, mais ça fonctionne plutôt bien :

Faire preuve de compassion.

Témoigner la même compassion qu’on témoignerait à un ami.

Pardonner de la même manière qu’on pardonnerait à un ami ayant commis un petit écart.

Ça vous semble peut-être contre-intuitif.

Vous vous dites peut-être qu’en procédant de cette façon, on s’autorise tacitement à continuer nos petits écarts sans crainte de punition.
Eh bien les recherches scientifiques ont montré le contraire.

Plusieurs études montrent qu’être chaleureux avec soi-même quand les temps sont durs  et en période de stress et d’échecs conduit à une plus grande volonté et un plus grand contrôle de soi.

craquage régime hypocaloriqueCette auto-compassion nous aide à accepter la responsabilité de nos actions et à aller de l’avant. En ayant intégré la leçon.

Alors la prochaine fois que vous commettez un excès pendant un régime, soyez doux avec vous-même.

Faites preuve de compassion, pardonnez-vous cette erreur, et allez de l’avant 😉

Maintenant, pour que vous puissiez passer à la vitesse supérieure et obtenir des résultats rapidement, vous devez savoir où vous en êtes.

Car suivant que vous appartenez à une catégorie de personnes ou à une autre (suivant le sexe, l’âge, la morphologie…), vous ne devrez pas travailler de la même façon.

C’est pourquoi nous vous avons préparé un petit questionnaire à remplir pour que vous puissiez identifier quels sont les points que vous avez à travailler.

C’est tout simple : vous cliquez sur les cases qui vous correspondent le plus, et vous découvrez les points que vous devez travailler en priorité pour atteindre vos objectifs.

Tout est là :

Quel est mon type de physique et comment progresser rapidement ?

Une fois que vous saurez par où commencer, vous pourrez passer à l’action pour de bon…

Pour un corps attirant et sexy, tout en profitant de la vie 🙂

Share

À propos de l'auteur

De nature motivée et efficace, je partage avec vous ce que j'ai appris au cours de mes années de fitness et musculation. Comme la plupart des gens, je pensais que pour se sculpter un corps de rêve, il fallait se rendre à la salle 6j/7. Or, il n'en est rien. Je vous livre sur FeelShaped mes stratégies et mes astuces pour progresser efficacement.
Top