L’alcool fait-il grossir ? La véritable relation entre l’alcool et la prise de poids :

l'alcool fort fait-il grossirL’alcool fait-il grossir ?

Ou au contraire, l’alcool fait-il maigrir ?

C’est une question que beaucoup de gens se posent.

Et bien souvent, les réponses qu’ils trouvent ne sont pas correctes.

Ce qui les poussent parfois à faire n’importe quoi.

Dans les lignes qui suivent, vous allez enfin découvrir quelle est la véritable relation entre l’alcool et la prise de poids

…Et comment vous pouvez passer vos soirées pompettes tout en progressant vers vos objectifs fitness et santé !

Car comme tout le monde ou presque, vous aimez boire un peu d’alcool (ou beaucoup, ça dépend des gens :)) quand vous sortez faire la fête avec vos amis
Ou bien quand vous allez dîner au restaurant…

Peut-être que vous aimeriez maigrir et que vous vous demandez si votre consommation d’alcool n’aurait pas pour effets de nuire à votre perte de poids

Ou peut-être que vous pratiquez la musculation de manière régulière et que vous avez peur que la croissance de vos muscles soit bloquée par votre consommation d’alcool

Vous avez fait quelques recherches ici et là pour trouver des réponses à vos inquiétudes, mais vous n’avez trouvé que des informations qui se contredisaient…

Du coup, vous vous sentez un peu perdu…

« Boire de l’alcool, ça fait grossir ou pas ? Je n’y comprends plus rien ! »

« Certains me disent que oui, d’autres me disent au contraire que ça fait maigrir… Du coup qu’est-ce que je fais moi ? »

Pas de panique.

Vous n’êtes pas la seule personne à vous retrouver perdue dans tout ce déluge d’informations et de conseils.

Ensemble, nous allons tout remettre à plat.

L’alcool n’aura bientôt plus de secrets pour vous.

Et vous saurez enfin comment le consommer sans culpabiliser, et sans grossir.

Je vous ai préparé une petite vidéo pour introduire ce dont on va parler juste en-dessous :

Pour commencer, il est vrai que l’alcool est très calorique :

Un gramme d’alcool contient 7 calories (à comparer avec un gramme de graisse qui en contient 8, un gramme de protéines en contient 4, et un gramme de glucides en contient 4).

L’alcool est donc quasiment aussi calorique que la graisse !

Cependant, ce n’est pas aussi problématique qu’on pourrait le penser (nous allons y revenir un peu plus bas).

L’alcool ne dispose pas de super-pouvoirs pour vous faire grossir, ça reste une source calories comme une autre :

alcool fait grossir pourquoiLa seule façon de grossir en buvant de l’alcool, c’est de faire un excès de calories.

Du moment que vous consommez moins de calories que vous en brûlez, vous pouvez boire autant que vous voulez sans grossir.

Bien sûr, c’est plus facile à dire qu’à faire.

C’est pourquoi je vous livrerai un peu plus bas quelques astuces pour limiter votre apport calorique tout en profitant des effets euphorisants de l’alcool.

Maintenant que nous sommes au clair sur les bases, nous allons pouvoir casser quelques mythes…

Les calories de l’alcool ne posent pas autant à grossir qu’on ne le pense :

De nombreux débats ont lieu pour savoir si les calories de l’alcool comptent vraiment dans le phénomène de prise de poids…

C’est parce que consommer des calories provenant de l’alcool ne nous amène pas à prendre de poids comme on s’y attendrait :

Il faut bien comprendre qu’il n’y aucun moyen pour notre organisme de stocker de l’éthanol (les calories de l’alcool) en graisses.

quel alcool ne fait pas grossir

Ceci dit, boire de l’alcool a pour effet de diminuer l’oxydation des graisses, jusqu’à ce que l’alcool ait été métabolisé par notre organisme.

Donc si vous êtes dans un excès de calories, votre corps va stocker en graisses toute la nourriture qui n’a pas été brûlée, mais l’alcool ne sera pas stocké en graisse.

Par ailleurs, certaines recherches suggèrent qu’une consommation modérée d’alcool peut protéger contre l’obésité, en particulier chez les femmes.

Une consommation d’alcool modérée peut augmenter la testostérone chez l’homme :

On a tous entendu que boire de l’alcool faisait baisser nos niveaux de testostérone.

Le fait est qu’une petite dose d’alcool (environ 3-4 verres pour un homme), conduit en fait à une légère augmentation de la testostérone.

Après il est sûr que si vous avez prévu de vous bourrer la gueule, c’est l’effet inverse qui va se produire…

Boire avec modération n’est pas mauvais pour la santé :

Consommer de l’alcool de façon légère ou modérée ferait vivre plus longtemps (d’après des études menées sur des hommes et des femmes d’âge mûr, il faut donc creuser pour obtenir davantage d’informations sur les réels effets).

Une consommation modérée d’alcool améliore la sensibilité à l’insuline, vous permettant de mieux gérer les glucides.

De plus, une consommation légère à modérée d’alcool semble protéger contre les diabète de type 2, la maladie d’Alzeihmer et la dépression.
Inutile de culpabiliser la prochaine fois que vous sirotez un vodka pomme 🙂

Remarque : des recherches ont montré que l’alcool conduisait à une diminution de l’appétit sur le long terme.
Ce qui peut évidemment favoriser la perte de poids.

De plus, il a été découvert qu’une petite dose d’alcool améliore certaines performances cognitives, dont la résolution de problèmes et la mémoire à court terme.

Boire avec modération ne bloque pas la croissance des muscles :

Bien sûr que si vous buvez de manière excessive, vous allez affectez vos résultats de manière négative.

Mais si vous buvez avec modération, vous n’avez pas à vous en faire.

Au contraire, il a été montré qu’une consommation modérée d’alcool ne bloque pas l’hypertrophie musculaire ni la synthèse des protéines.

Conseils de consommation :

Comment boire avec modération ?

Comment tirer le maximum de bénéfices de l’alcool, avec le minimum d’effets indésirables ?

D’abord, sachez qu’au-delà de 4 verres, vous ne tirerez rien (de bon) de l’alcool :

alcool prise de poidsJusqu’à quatre verres et vous avez tous les effets positifs avec le minimum d’effets négatifs :

Vous vous sentez légèrement euphorique…

Une sensation de bien-être, de relaxation…

De la joie et un lâcher prise agréable.

Sachez vous contrôler et l’alcool vous donnera plus qu’il ne vous prend.

C’est seulement quand vous en abusez qu’il devient source de problèmes.

Être capable de boire de l’alcool avec modération est vraiment la clé.

Et c’est justement ce qu’on va voire juste en-dessous.

En règle générale, boire modérément revient à ne pas dépasser un verre pour 18-22 kilos de masse corporelle. Et ce sur une soirée (3-4 heures), et à ne pas consommer en un coup.

Si vous voulez tirer le maximum de l’alcool, vous devez apprendre à boire avec modération.

Les buveurs modérés tirent des bénéfices intéressants de leur consommation d’alcool.
C’est seulement quand vous poussez les choses trop loin que l’alcool devient mauvais pour la santé.

En buvant avec modération, vous limitez votre apport en calories, et vous êtes capable d’avoir la pêche le lendemain matin.

(Après bien sûr que certains jours vous voudrez tester vos limites et aller plus loin, vous pouvez parfois faire exception à la règle ; ça ne doit pas être régulier, voilà tout)

Globalement, la clé est d’apprendre à boire avec modération.
Et ça nécessite dans un premier temps de nous demander pourquoi nous buvons.

Pourquoi buvez-vous ?

La plupart des gens boivent parce qu’ils veulent sociabiliser ou faire la fête.

alcool et prise de poids que faireIls vont au bar avec des amis…

Là-bas ils vont parler aux gens…

Et franchement, pour certains, le faire en étant sobre n’est pas aussi amusant qu’après quelques verres.

Ça arrive à tout le monde.

Souvenez-vous par exemple des longues journées de travail que vous avez pu avoir

À la fin de telles journées, vous cerveau est toujours en mode travail, en mode analytique. Pas en mode social.

Et boire quelques verres peut vous aider à changer de mode, vous rendant plus décontracté et joyeux.

Jusque-là tout va bien.

Les problèmes apparaissent à partir du moment où vous accordez trop d’importance à l’alcool.

À partir du moment où vous comptez sur lui pour vous donner de la confiance et pour vous désinhiber.

Autrement dit à partir du moment où l’alcool devient le seul moyen de vous exprimer.

alcoolique en soirée alcoolisée

Et ça, ce n’est pas super.
Mais ça arrive à n’importe qui.
D’une manière ou d’une autre.
À un certain degré.

Maintenant, la question que vous devez vous poser est la suivante :

« Comment puis-je vraiment m’exprimer sans me bourrer la gueule ? »
(bon j’exagère un peu en disant ça, mais vous voyez où je veux en venir).

La réponse la voici :

Être dans l’instant présent :

Qu’est-ce qui vous empêche de vous lâcher et de vous amuser ?

C’est ce qu’il y a dans votre tête.

Quand vous êtes capable de vous ancrer dans l’instant présent, de faire abstraction du passé et du futur, il n’y a plus aucune crainte, plus aucun stress.

Vous pouvez alors vous lâcher.

Ce n’est pas toujours facile, et souvent le meilleur moyen d’y parvenir c’est par petits pas.
Mais la clé, c’est de passer à l’action.
De sortir de votre zone de confort.

Faites-vous plaisir avec quelques verres, mais ne comptez pas la-dessus pour vous donner confiance en vous.
Ils ne doivent pas être le but de la soirée, ils doivent simplement en faire partie.
Kiffez, amusez-vous, et lâchez-vous.

Développer votre capacité à être dans l’instant :

Être capable de se lâcher avec seulement quelques verres, c’est plutôt génial !

C’est tout bénéf :

  • vous ne vous ruinez pas en alcool
  • vous êtes complètement désinhibé
  • vous serez en meilleure forme et développerez une confiance naturelle (pas une confiance éphémère dépendant de l’alcool).

Par-dessus tout, vous serez bien plus drôle et plein d’esprit en n’étant pas complètement arraché.
Votre perception sociale et votre sens de l’observation seront bien meilleurs.

Maintenant, développer cette présence n’est malheureusement pas aussi simple que de lire cet article puis de décider que la prochaine fois que vous sortirez avec vos amis, vous vous lâcherez et direz tout ce que vous voudrez sans vous soucier de ce que les gens penseront.

Sociabiliser sans être pompette est une capacité à développer :

Voyez ça comme une capacité que vous avez à développer.

Certaines personnes l’ont naturellement, tandis que d’autres ne l’ont pas.

Mais comme tout, ça se travaille.
Et vous seriez surpris de voir les choses que vous pouvez accomplir si vous vous en donnez les moyens.

Au début, ce sera peut-être difficile, ce sera peut-être bizarre, et peut-être que vous devrez vous forcer…

Mais vous y arriverez.

Astuce : intéressez-vous un peu au développement personnel, et plus précisément à l’art et la manière de profiter de l’instant présent (vous trouverez votre bonheur en faisant quelques recherches sur Google ou sur Youtube).

Après, bien entendu que d’autres choses peuvent vous pousser à boire :

Certaines personnes boivent pour oublier leurs problèmes et le stress de leur quotidien.

D’autres veulent juste sortir de leur tête, se sentir en vie et s’exprimer.

Et la réponse à ça est toujours la même : vivre l’instant présent.

Quels sont les problèmes que vous avez MAINTENANT, dans l’instant présent ?

Il n’y a aucun problème dans l’instant présent (à moins que vous soyez dans un avion sur le point de s’écraser ou sur un paquebot en train de couler, mais je ne pense pas que ce soit le cas, car si c’était le cas vous ne seriez pas en train de lire cet article ;))

Il n’y a aucun problème dans l’instant présent :

Il y a seulement des choses que soit vous acceptez, soit sur lesquelles vous travaillez pour aboutir au changement désiré.

Bien, sans plus de cérémonie, passons à la pratique, en passant en revue les différentes stratégies pour boire avec modération tout en kiffant votre soirée et en progressant vers le corps de vos rêves.

Boire tout en progressant vers vos objectifs fitness :

1) Privilégier les boissons faibles en calories

Si vous avez prévu de boire seulement un ou deux verres et que vous voulez vraiment une bière, du vin ou un cocktail, alors faites-vous plaisir !
Ce sera seulement 250-300 calories.

Par contre, si vous avez prévu de vous enfiler 3-4 verres, je vous recommande de vous tourner vers des boissons moins riches en calories :

liqueur avec eau gazeusePar exemple, votre alcool pur préféré (vodka, gin, whisky, tequila…) coupé à de l’eau pétillante.

L’avantage de l’eau pétillante est qu’elle vous aide à remplir votre estomac sans calorie, tout en vous hydratant.

Sachant qu’il y a 7 calories dans 1 gramme d’alcool, comptez un peu plus de 70 calories pour un shot de vodka.

Mais comme je l’ai précisé plus haut, les calories contenues dans l’alcool ne vous posent pas autant à grossir qu’on ne le pense.

Donc si vous faites un minimum attention, il y a de grandes chances pour que vous soyez en-dessous du seuil, et que vous vous réveilliez plus mince que la veille 😉

2) Boire avec modération

Je ne le rappellerai jamais assez : si vous voulez atteindre vos objectifs de vie, vous devez apprendre la modération.

Ça signifie être capable de boire seulement 2-5 verres lors d’une sortie entre amis.

En procédant de cette manière, vous profiterez de tous les effets positifs de l’alcool, avec très peu d’effets négatifs.
Abusez et l’alcool vous bousillera.

3) Faites de la place pour les calories contenues dans l’alcool

Pas de panique :

Nul besoin de supprimer complètement les glucides ou les graisses.

Sérieusement, quel intérêt de vous priver de vos plats préférés si c’est seulement pour pouvoir boire en soirée ?

Sans oublier qu’une alimentation sans glucides ni graisses a pour effet d’anéantir votre testostérone et votre libido. Ce n’est pas idéal si la soirée dérape vers le sexe 😉

Le meilleur moyen de faire de la place pour les calories de l’alcool, c’est de sauter le petit déjeuner :

En ne mangeant pas le matin, vous permettez à votre corps de brûler des graisses de manière efficace.

Car après le réveil, la source d’énergie vers laquelle va se tourner votre corps, c’est celle qui est disponible : les graisses.

Tandis que si vous mangez dès le réveil, c’est ce que vous mangez qui sera utilisé en priorité comme énergie. Et à ce moment-là, les graisses ne seront pas utilisées comme source d’énergie.

Astuce : si vous ressentez un grand besoin de manger au réveil, buvez de l’eau en grandes quantité (de l’eau pétillante est encore plus efficace). Puis du café. Vous allez voir, c’est bien plus facile qu’on ne l’imagine.

Puis pour les repas de la journée, mangez à votre faim, équilibré et sainement.

Rappelez-vous : tant que vous consommez moins de calories que vous en brûlez, il n’y a aucun moyen de stocker de la graisse. Au contraire, vous vous réveillez plus mince qu’avant.

4) Évitez de manger pendant/après votre soirée (ou bien limitez un maximum les calories) :

Ne me faites pas croire que vous n’avez jamais fait ça : après une cuite, vous rendre au McDo (à éviter dans tous les cas, même pour leurs salades) ou au kebab du quartier pour vous remplir la panse.

les spiritueux donnent faimJe vous recommande d’éviter de manger après avoir bu.

Toutefois s’il vous reste de la place pour des calories supplémentaires, vous n’êtes pas obligé de vous priver.

Le vrai problème avec les repas post-beuverie, c’est que pendant ces repas vous êtes insouciant, et avez tendance à vous lâcher au niveau des quantités de nourriture ingurgitées.

Mais surtout, comme vous l’aurez remarqué, l’alcool a pour effet d’intensifier votre appétit à court terme.

Pourquoi ?

Parce qu’il diminue vos niveaux de leptine, qui est l’hormone qui signale à votre cerveau que vous êtes rassasié et que vous n’avez plus besoin de manger.

Si vous ne pouvez pas résister, privilégiez les plats ou les snacks qui sont longs à manger, ça vous laissera plus de temps pour être rassasié et vous aurez donc moins de temps pour faire n’importe quoi 🙂

Boire de l’alcool fait-il grossir ? Conclusion :

L’alcool peut poser à grossir, mais pas de la manière qu’on le pense.

Les calories qu’il contient ne peuvent pas être stockées en graisses.
En revanche elles peuvent altérer l’oxydation des graisses par votre organisme, le temps que l’alcool soit métabolisé.

À petites doses, l’alcool produit des effets bénéfiques sur la santé.

Vous pouvez donc boire de l’alcool tout en progressant vers vos objectifs fitness (et santé).

La clé, comme vous l’avez compris, est de boire avec modération.

Maintenant, pour que vous puissiez passer à la vitesse supérieure et obtenir des résultats rapidement, vous devez savoir où vous en êtes.

Car suivant que vous appartenez à une catégorie de personnes ou à une autre (suivant le sexe, l’âge, la morphologie…), vous ne devrez pas travailler de la même façon.

C’est pourquoi nous vous avons préparé un petit questionnaire à remplir pour que vous puissiez identifier quels sont les points que vous avez à travailler.

C’est tout simple : vous cliquez sur les cases qui vous correspondent le plus, et vous découvrez les points que vous devez travailler en priorité pour atteindre vos objectifs.

Tout est là :

Quel est mon type de physique et comment progresser rapidement ?

Une fois que vous saurez par où commencer, vous pourrez passer à l’action pour de bon…

Pour un corps attirant et sexy, tout en profitant de la vie 🙂

Share

À propos de l'auteur

De nature motivée et efficace, je partage avec vous ce que j'ai appris au cours de mes années de fitness et musculation. Comme la plupart des gens, je pensais que pour se sculpter un corps de rêve, il fallait se rendre à la salle 6j/7. Or, il n'en est rien. Je vous livre sur FeelShaped mes stratégies et mes astuces pour progresser efficacement.
Top