Perdre du poids efficacement : 5 erreurs qui empêchent une progression optimale

perte_poids_optimale

« Comment perdre du poids rapidement ?  »

« Pourquoi, je n’arrive pas à maigrir ? »

« Cela fait déjà 2 mois que je suis au régime, mais je ne vois aucun résultat… »

« Comment prendre du muscle ? J’ai l’impression de stagner… »

En analysant tous les mails que nos abonnés nous envoient,  on s’est rendu compte que les mêmes questions revenaient sans arrêt.

Et dans ces mêmes mails, on s’est aperçu que certaines inepties étaient très récurrentes.

C’est pourquoi je vous ai préparé un petit article pour « abroger » une bonne fois pour toutes tous  ces mythes qui vous empêchent de progresser!

Ne vous inquiétez pas, si vous commettez certaines des erreurs qui figurent ci-dessous, ce n’est en aucun cas très grave.

J’ai moi-même eu des fausses croyances très ancrées dans mon tête. Je me suis heureusement bien rattrapé depuis.

L’essentiel, c’est d’en avoir conscience et de les changer.

A commencer par la numéro 1 du top 5 :

1) « Pour maigrir, il faut manger « clean » ou sainement »

Souvent, lorsqu’une personne souhaite maigrir, on lui conseille de manger des aliments sains.

Du coup, la personne en question commence à croire que ces aliments sains font maigrir.

Ce n’est pas le cas : ce qui vous fait maigrir, c’est bien le déficit calorique.

clean_healthy_food

Vous pouvez tout à fait maigrir en mangeant des mars et twix tous les jours (tant que ça rentre dans vos macros).

Vous allez perdre du poids, mais votre rendu visuel va en pâtir, je ne vous conseille donc pas de le faire.

Manger sainement vous permet d’avoir une bonne marge pour vous remplir l’estomac d’aliments qui vont vous procurer de la satiété sans pour autant être en excès calorique.

Manger sainement permet également de préserver vos muscles et votre santé pendant le déficit calorique.

Maintenant, faisons le raisonnement inverse.

Si vous mangez sainement mais beaucoup (au point d’être en excès), vous allez grossir.

J’espère que vous avez compris que la nourriture saine n’a pas d’impact direct sur la perte ou la prise de poids mais qu’elle joue néanmoins un rôle sur la facilité que vous allez avoir à suivre votre régime et sur votre vitalité.

2) Entamer une perte de poids au feeling

On reçoit pas mal de messages du genre :

« Je viens de me mettre au régime, j’ai arrêté de manger de la junk food, je mange du riz, des légumes et de la viande ou des œufs. Pourtant je ne maigris pas, aidez-moi svp »

Analysons un peu ce message :

Perdre_poids_régime_feelingTout d’abord, on ne peut que féliciter la personne qui a réussi à changer ses habitudes alimentaires.

C’est un excellent début, et je peux même dire que le plus dur est fait.

Pourtant, ce n’est clairement pas suffisant pour perdre du poids.

Pourquoi alors ?

On en revient toujours et encore à l’erreur numéro 1, le déficit calorique n’est pas respecté.

Par exemple, vous allez manger sainement mais vous allez manger à votre faim.

Vous ne savez donc pas combien de calories vous avez consommé.

Si vous mangez jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de place dans votre estomac, il est très probable que votre poids ne bouge pas, et ceci même en mangeant sainement.

On peut faire le même raisonnement pour la prise de poids.

Si vous ne comptez pas vos calories pour savoir où vous en êtes, l’équation de la balance énergétique va vous échapper encore très longtemps.

Si vous trouvez que c’est « relou » de devoir compter les calories, je vous invite à faire un petit tour par ici, il s’agit de la solution à ce problème :

4 applications pour compter les calories – Le must du compteur de calories gratuit :

Vous devez maitriser vos calories, à moins que vous n’ayez énormément d’expérience dans le domaine.

3) Sous-estimer sa consommation journalière

Malheureusement, aucun de nous n’est à l’abri de cette erreur.

A moins d’être asocial ou marginal, vous serez tous amené à manger dans un restaurant de cantine ou à acheter des plats déjà prêts ou encore à manger dans un restaurant normal.

Dans ces cas-là, si vous essayez de ne pas commettre l’erreur numéro 2, vous êtes censé compter vos calories.

Sauf que là, vous ne pouvez pas… A moins que vous assumiez de vous balader avec une petite balance de cuisine dans votre sac, la question ne se pose même pas.

Mais si vous êtes une personne normale, vous allez devoir estimer vos quantités pour calculer vos calories.

Sachez que les estimations à l’œil nu sont souvent biaisées, vous aurez toujours l’impression de manger moins que ce vous mangez vraiment.

Prenons l’exemple d’un repas chez le traiteur qui est vendu sous format de mets achetables aux 100 grammes.

C’est dans ce genre de situations qu’on se rend compte qu’on mange toujours plus que ce que l’on croit vu que l’addition grimpe à vue d’œil.

Supposant maintenant que vous soyez doué au jeu du « juste poids » et que vous arriviez à bien estimer les quantités.

Sous_estimer_calories_régimeVous devez savoir que les restaurants et les cantines utilisent des aliments qui rendent les plats délicieux, à savoir de l’huile, du beurre et du sel.

Typiquement, tout ce qu’il faut éviter si vous voulez baisser votre cota de calories.

Vous n’avez d’autre choix que de vous tourner vers les plats préparés et de bien lire les étiquettes des macro-nutriments…

C’est probablement ce que vous étiez en train de penser, n’est-ce-pas ?

Eh bien vous devez savoir qu’en fonction du pays où vous résidez, les distributeurs ou fabricants ont une marge de tolérance sur leurs estimations de calories.

Vous ne devez donc pas vous fier à  100% à une étiquette, l’erreur pourrait être de l’ordre de 15%, c’est-à-dire que pour chaque 1000 calories, vous avez 150 calories cachées.

Sous-estimer sa consommation journalière est l’une des causes numéro un qui empêche les gens de maigrir, méfiez-vous donc de ces calories cachées.

4) Abuser des cheat meal :

Le cheat meal est un repas où vous pouvez vous lâcher pour recharger vos batteries et relancer votre métabolisme.

Du moins, c’est ce que pense le commun de mortel.

Vous entendrez même certaines personnes pratiquer le « cheat week-end » histoire d’être motivées pour ré-attaquer le régime le lundi… comme quoi, la connerie n’a pas de limite.

Que ce soit bien clair : faire des cheat meal vous éloigne petit à petit de votre corps de rêve, mais si vous les utilisez à bon escient, vous pouvez en tirer pas mal de bénéfices.

Ce sujet ayant déjà été traité, je vous renvoie à l’article suivant :

Cheat meal : le cheat day est-il vraiment efficace lors d’un régime ?

Cheat_meal_perte_poidsDu coup, est-ce que le cheat meal est vraiment indispensable ?

La réponse est non, vous n’avez pas besoin de cheat meal pour maigrir si votre volonté est de fer.

Si vous sentez votre volonté faiblir, n’hésitez pas à faire un cheat meal pour éviter un craquage complet qui risque de vous coûter cher…

Il est préférable que votre excès calorique ne dépasse pas 15 à 20 % de vos apports journaliers.

Si vous y arrivez, vous pouvez dormir l’esprit tranquille sans culpabiliser.

Si ce n’est pas le cas, alors vous n’avez pas bien saisi le concept de cheat meal et ça risque de vous porter préjudice pour votre perte de poids.

5) Ne pas manger assez de protéines :

Naturellement, lorsqu’on est en déficit calorique et qu’on souhaite économiser sur les apports caloriques, on a tendance à économiser là où c’est possible de le faire.

Parfois à tort malheureusement… (Vous comprendrez rapidement la signification de cette phrase)

Si vous devez « gratter » des calories pour votre déficit, ce n’est pas en réduisant vos apports en protéines que vous devez le faire.

Si vous ne mangez pas assez de protéines, que ce soit en prise de masse ou en sèche, vous aurez du mal à construire du muscle ou à conserver votre masse musculaire.

Il existe de nombreux types de protéines dans le corps, et ils remplissent une grande variété de fonctions allant de la réplication et la réparation de l’ADN à ​​la formation de tissus et autres substances comme les cheveux ou les ongles.

La construction de « protéines musculaires » nécessite une variété d’acides aminés, dont certains doivent être obtenus à partir des aliments (acides aminés essentiels).

protéine_perte_de_poidsLorsque vous mangez un aliment qui contient des protéines, votre corps brise les molécules de protéines, puis utilise ces acides aminés pour construire ses propres protéines.

Je suppose que vous avez saisi l’importance des protéines de manière générale et d’autant plus pendant un déficit calorique.

Ne pas manger assez de protéines reviendrait à sacrifier une partie de ses muscles baissant ainsi votre métabolisme de base.

Malheureusement, si votre métabolisme de base baisse, votre apport journalier calorique doit baisser aussi pour compenser le déclin du métabolisme.

Autant vous dire que vous allez devoir affronter la faim.

Vous n’avez aucun intérêt à ne pas manger assez de protéines.

Pour ma part, je suis à 2,2 grammes par kilo de poids du corps, qui est un excellent compromis entre préservation de muscles et économie de calories.

5 erreurs qui vous empêchent de progresser de manière optimale – le mot de fin :

Si vous n’arrivez pas à maigrir, c’est qu’il y a forcément une raison.

La fatalité ou autre connerie dans le genre, ça n’existe pas : vous êtes maître de votre destin.

Si vous n’obtenez pas de résultat :

  • Soit vous n’êtes pas assez patient,
  • Soit vous commettez l’une des erreurs citées précédemment.

Dans tous les cas, soyez plus rigoureux dans votre approche et vous atteindrez votre objectif.

Je vous ai préparé un deuxième article, dans lequel vous allez découvrir le protocole que j’utilise pour perdre de la graisse facilement et efficacement…

Sans avoir l’impression de suivre un régime

Et sans regagner tous les kilos perdus après l’arrêt du régime…

Ça paraît peut-être surprenant, mais c’est possible 😉

Le truc, c’est que beaucoup de personnes se résignent en se disant qu’elles ne pourront jamais avoir le corps de leurs rêves, ou tout simplement avoir une silhouette mince.

Et c’est vrai qu’on a déjà essayé tellement de régimes difficiles à suivre… Et à l’issue desquels les résultats n’étaient pas vraiment au rendez-vous…

Et surtout à l’issue desquels on regagnait rapidement les kilos qu’on avait tant galéré à perdre…

Alors on se dit qu’on est bizarre, ou que nos gênes ne nous permettent pas d’avoir un corps mince et en forme. Et qu’à cause de notre métabolisme ou de nos habitudes alimentaires on n’y arrivera jamais…

Sauf que tout ça, ce ne sont que des croyances limitantes. Des croyances qui font qu’on ne se donne même plus les moyens d’avancer vers nos objectifs.

Et comme beaucoup de femmes, j’ai failli tout abandonner moi aussi…

J’avais testé tout un tas de régimes. Certains régimes très populaires, d’autres un peu moins connus.

Des fois ça fonctionnait.
Des fois pas du tout.

Le gros soucis, c’est que ces régimes étaient difficiles à suivre.
Et surtout qu’ils ne me permettaient pas d’obtenir des résultats durables (le fameux effet yoyo)…

Depuis le temps, j’ai pu mettre au point une façon de faire qui donne des résultats, et par-dessus tout qui ne vous demande pas de vivre un calvaire au quotidien…

Et tout ça, j’en parle en détail dans cet article :
=> L’alimentation intelligente pour maigrir facilement et efficacement

Plein de bonheur,

Christina


Share

À propos de l'auteur

Passionné de musculation, je la pratique plusieurs fois par semaine depuis plus de 7 ans. C’est avec plaisir que je partage avec vous tout ce que j’ai pu apprendre au cours de mon parcours.

Top