Régime alcalin : que penser de la diète alcaline ?

régime alcalinQu’est-ce que le régime alcalin ?

Quels sont les aliments ayant des propriétés alcalinisantes ?

Le régime alcalin permet-il de perdre du poids ?

Vous avez probablement déjà entendu parler de ce qu’on appelle le régime alcalin.

Mais savez-vous en quoi il consiste exactement ?

C’est ce qu’on va voir ensemble aujourd’hui :

Le principe du régime alcalin, ses avantages et les raisons pour lesquelles vous devriez prendre en compte ce qu’il contient.

La clé du régime alcalin, c’est l’équilibre acido-basique de notre organisme :

Qu’est-ce que c’est que ça ? 🙂

Mais si, souvenez-vous de vos cours de chimie !

Le pH – ou potentiel Hydrogène pour ceux qui connaissent 😉 – est une mesure de l’activité chimique des ions H+ dans une solution.

Pour faire plus simple : Le pH mesure l’acidité ou la basicité d’une solution.

L’échelle conventionnelle du pH va de 0 à 14.

7 étant un pH dit « neutre ».

Une solution ayant un pH inférieur à 7 est dite acide.

Une solution avec un pH supérieur à 7 est dite basique.

Voici quelques exemples histoire de vous donner un ordre d’idée :

Acide chlorhydrique : pH = 0
Acide gastrique : pH = 2,0
Jus de citron : pH = 2,4-2,6
Cola : pH = 2,5
Vinaigre : pH = 2,5-2,9
Vin : pH = 4,0
Café : pH = 5,0
Lait : pH = 5,5
Eau pure : pH = 7,0
Salive : pH = 6,5-7,4
Sang : pH = 7,38-7,42
Eau de mer : pH = 8,2
Savon : pH = 9,0-10,3
Eau de Javel : pH = 11,5
Soude caustique : pH = 14,0

Voilà une petite liste histoire de vous familiariser avec ce principe.

Si comme moi vous aimez la chimie et vous voulez en savoir plus sur le pH et notamment ses méthodes de calcul vous pouvez visiter cette page.

Mais revenons-en à ce qui nous intéresse !

régime alcalin menuGrâce au pH, nous allons pouvoir mesurer l’équilibre acido-basique de votre corps.

Vous pouvez le faire vous-même en vous procurant des bandelettes pH en pharmacie et en testant votre salive ou votre urine (cette outil manque cependant de précision).

Un organisme en bonne santé aura un pH entre 7 et 7,4.

Les aliments que nous consommons et notre activité tout au long de la journée vont avoir un impact sur notre équilibre acido-basique.

Certaines activités et aliments vont avoir tendance à nous acidifier, tandis que d’autres vont plutôt nous alcaliniser.

La clé du régime alcalin c’est de trouver la bonne balance pour maintenir notre organisme à un pH neutre.

Attention cependant, certains aliments acides peuvent avoir un effet alcalinisant (ex : jus de citron) tandis que certains éléments alcalins peuvent être acidifiants.

Ne vous référez donc pas uniquement au pH d’un aliment.

Je vous mettrai une liste en bas de l’article, ne vous inquiétez pas 🙂

Bon, c’est bien beau tout ça, mais pourquoi faut-il surveiller notre équilibre acido-basique ?

J’y viens :

Notre mode de vie moderne a tendance à acidifier notre organisme

Et oui, encore une fois il faut faire attention à la « modernité ».

Car beaucoup de choses de notre quotidien ont tendance à acidifier notre organisme.

Le stress et les grosses journées de travail favorisent l’acidification de notre corps.

Mais pas seulement.

Les mauvaises nouvelles en chaînes (éteignez votre TV 🙂 ) et les champs électromagnétiques produits par nos ordinateurs et smartphone vont aussi avoir tendance à acidifier votre organisme.

aliments alcalinsEt enfin :

L’alimentation non-adaptée et le sport ont aussi tendance à acidifier le corps.

Malheureusement, quand on veut perdre du poids, il faut faire du sport.

Et donc, pour compenser tout ça il faut adapter son alimentation pour maintenir un équilibre acido-basique pour notre organisme.

Mais pourquoi ?

Quels sont les effets d’un organisme trop acide ?

Un organisme trop acide engendre une intoxication des cellules

Ce qui conduit à de mauvais échanges aux niveaux cellulaires et donc à un vieillissement précoce !

Et ça a beaucoup de conséquences, sur l’ensemble de notre corps :

  • Muscles et tendons : crampes, douleurs, tendinites, …
  • Articulations : inflammation, arthrite, hernies discales, …
  • Intestins : digestion difficile, entérite, brûlures anales, …
  • Vessie et reins : douleurs, cystite
  • Cheveux : ternes/cassants, chutes
  • Ongles : cassants, taches blanches
  • Dents : caries, déchaussement
  • Peau : sèche, eczéma, démangeaisons

Mais ça se traduit aussi par des fatigues chroniques, des maux de têtes, un sommeil perturbé, un système immunitaire affaibli, etc…

Comme vous pouvez le voir, les conséquences sont multiples et peuvent engendrer des gros soucis de santé. Allant même jusqu’au cancer.

Bon, maintenant que vous avez compris l’importance de surveiller l’équilibre acido-basique de votre corps, je vais vous expliquer comment il faut procéder !

Dans la pratique, il faut équilibrer vos apports en aliments alcalinisants et acidifiants

Et oui, il ne faut pas bannir entièrement les aliments acidifiants car dans ce cas vous iriez trop dans l’autre sens, ce qui n’est pas bon non plus.

régime alcalin cystiteDe plus, certains aliments acidifiants possèdent des intérêts nutritifs indéniables, comme c’est notamment le cas des poissons gras (ex : hareng, thon, saumon) riches en oméga-3.

Une chose intéressante c’est qu’on ne va se priver de rien durant ce régime, car chaque catégorie d’aliments – viande, poisson, céréales… – possède des aliments acidifiants ET des aliments alcalinisants.

Le but ça va être donc d’équilibrer la balance entre aliments alcalinisants et acidifiants :

Dans la pratique, consommez 70% d’aliments alcalinisants ou neutres pour 30% d’aliments acidifiants.

Avec cet équilibre, vous pouvez à la fois manger à peu près ce que vous voulez (dans certaines quantités) tout en garantissant un équilibre acido-basique stable pour votre organisme.

C’est une des choses que j’aime le plus à propos de ce régime.
En dehors du fait qu’il essaye de comprendre ce qu’il se passe réellement dans notre corps, il ne nous prive de rien.

La seule chose à faire c’est d’être raisonnable et de faire un peu attention à ce qu’on mange.

Plutôt que de prendre un steak avec des pâtes, prenez un steak avec des légumes à la vapeur.
En plus d’être plus sain, c’est moins calorique 😉

En fait, il faut essayer de voir ça de cette manière :

Pensez à tous les aliments que vous allez pouvoir rajouter à votre alimentation plutôt que ceux que vous allez devoir limiter.

Bien sûr, ce 70/30 n’a pas à être respecté à la lettre.
Parfois ça peut être du 50/50 et d’autres fois du 80/20.

Le tout c’est d’en avoir conscience et d’essayer de varier les apports.
Et d’essayer de tendre vers une moyenne de 70%/30%.

Si vous suivez cette ligne, vous verrez que les bienfaits se feront sentir assez rapidement 🙂

Cette alimentation va vous permettre de rééquilibrer votre organisme.
Et compensera également l’excès d’acide lactique que vont produire vos séances de sport.

C’est pourquoi ce mode d’alimentation est parfaitement adapté à un régime ou à de la musculation.

Attention cependant, ce mode d’alimentation ne vous dispense pas de compter vos calories et les protéines que vous consommez chaque jour 🙂

Et oui, on reste tout de même dans le cadre d’un régime.

Mais le coté sympa c’est que les aliments alcalins sont généralement moins caloriques que les aliments acidifiants.

Vous pourrez donc en manger plus 😉

En parlant d’aliments…

Voici une liste (non exhaustive bien sûr) d’aliments alcalins et acides :
(À noter qu’encore ici, ces données sont indicatives. Les degrés d’alcalinité ou d’acidité d’un aliment pouvant varier selon le sol où il est cultivé, la variété, ou encore la nourriture que l’animal aura consommé)

Aliments alcalinisants

Légumes

  • Ail
  • régime alcalin forumAlgues marines
  • Asperge
  • Aubergine
  • Betterave
  • Bette
  • Brocoli
  • Carotte
  • Céleri
  • Champignons
  • Chlorelle (algue)
  • Chou
  • Chou frisé
  • Chou-fleur
  • Chou-rave
  • Choux de Bruxelles
  • Citrouille
  • Concombre
  • Courge
  • Cresson de fontaine
  • Daikon
  • Feuillage de moutarde
  • Feuille de luzerne verte
  • Feuille de chou rosette
  • Germination (tous les types)
  • Laitue (tous les types)
  • Légumes fermentés
  • Oignon
  • Panais (taux élevé de glycémie)
  • Pissenlit, fleur comestible
  • Pois
  • Poivron
  • Rutabaga
  • Spiruline (algue)

Fruits

  • Abricot
  • Avocat
  • Banane
  • Bleuet
  • Cantaloup
  • Cerise
  • Dattes
  • j'ai grossi trop viteFigue
  • Fraise
  • Framboise
  • Fruits tropicaux
  • Groseille
  • Mandarine
  • Melon d’eau
  • Melon miel
  • Mûre
  • Nectarine
  • Pamplemousse
  • Pêche
  • Poire
  • Pomme
  • Raisin
  • Tomate (mûre)

Protéines (végétales)

  • Amandes
  • Graines de citrouille
  • Graines de courge
  • Graines de lin
  • Graines de tournesol
  • Graines et noix germées
  • Marron
  • Tempeh (fermenté)

Protéines (animales)

  • Fromage cottage sans matières grasses
  • Lait fermenté biologique
  • Poitrine de poulet maigre
  • Poudre de protéines de petit-lait de chèvre (lactosérum de chèvre)

Epices et assaisonnements

  • Cannelle
  • Curry (cari)
  • Gingembre
  • Moutarde
  • Piment rouge
  • Sel (de mer, de Bretagne)
  • Miso
  • Tamari

Grains

  • Millet

Boissons

  • régime alcalin tendiniteEau minérale (non gazéifiée)
  • Eau de source
  • Jus de fruits frais non sucrés (pas les agrumes)
  • Jus de légumes (non sucrés)
  • Mélanges verts de super-aliments

Autres

  • Cultures probiotiques sans produits laitiers (pH Dophilus)
  • Vinaigre de cidre de pommes
  • Suppléments de superaliments verts

Édulcorants et sucres naturels

  • Nectar (sirop) d’Agave
  • Sirop d’érable
  • Xylitol

Thés et tisanes

  • Ginseng
  • Kombucha
  • Rooibos
  • Thé Bancha
  • Thé vert
  • Tisane de pissenlit
  • Tisanes
  • Yerba Mate

Aliments acidifiants

Produits laitiers

  • Beurre
  • Crème
  • Crème glacée
  • Fromages de brebis
  • Fromages de chèvre
  • Fromages de vache
  • Lait (chèvre ou vache)

Fruits

  • régime alcalin cancerAnanas*
  • Canneberges
  • Citron*
  • Kiwi*
  • Lime*
  • Orange*

* Ils sont généralement acides sauf s’ils sont locaux et muris sur l’arbre.

Matières grasses et huiles

  • Beurre
  • Huile d’avocat
  • Huile de canola
  • Huile de carthame
  • Huile de chanvre
  • Huile de lin
  • Huile de maïs
  • Huile de pépins de raisins
  • Huile de sésame
  • Huile de tournesol
  • Huile d’olive
  • Saindoux

Grains Céréaliers*

  • Amarante
  • Avoine (en flocons)
  • Blé
  • Épeautre
  • Farine de graines de chanvre
  • Kamut
  • Maïs
  • Orge
  • Quinoa
  • Riz (brun, basmati)
  • Sarrasin
  • Seigle

*Ainsi que les biscuits, pains, pâtes etc. fabriqués avec ceux-ci.

Protéines (végétales)

  • Arachides*
  • Avelines (noisettes)*
  • Fèves blanches
  • Fèves de Lima
  • Fêves de soja
  • Fèves et légumineuses
  • Fèves noires
  • Fèves pinto
  • Fèves rouges
  • Lait de soja
  • Lentilles
  • Noix de cajou*
  • Noix de Grenoble*
  • régime alcalins alimentsNoix du Brésil*
  • Pacanes*
  • Pois chiches
  • Pois verts
  • Tahini*
  • Tofu

*Ainsi que leurs beurres.

Protéines (animales)

  • Agneau
  • Canard
  • Crevettes
  • Dinde
  • Gibier
  • Homard
  • Huîtres
  • Lapin
  • Moule
  • Palourdes
  • Pétoncles
  • Poisson (tous)
  • Poulet (sauf la poitrine de poulet)
  • Porc

Autres

  • Germe de blé
  • Levure de bière
  • Levure de boulangerie
  • Pommes de terre
  • Vinaigre distillé

Boissons alcoolisées

  • Bière
  • Liqueurs
  • Spiritueux
  • Vin

Sucreries et édulcorants

  • Aspartame
  • Boissons à saveurs de fruits
  • Boissons gazeuses
  • Mélasse
  • Miel
  • Saccharine
  • Sucre blanc ou brun
  • Sucres et friandises

Ces aliments sont bien entendu donnés à titres informatifs et ne sont pas exhaustifs.

Si vous souhaitez en savoir plus sur un ou plusieurs aliments, je vous invite à faire quelques recherches sur internet, on trouve les informations assez rapidement 😉

Vous pouvez donc maintenant venir piocher dans cette liste afin de constituer vos repas.

Et au vu de la diversité des deux côtés, il n’est pas bien difficile de trouver des plats que vous allez aimer !

Le truc c’est d’essayer de varier au maximum ce que vous mangez.
Ainsi, vous serez moins soumis à la monotonie et vous aurez moins besoin de faire des écarts.

Le risque encore une fois, c’est de se lancer dans un régime, de faire pas mal de sport et d’en plus de ça consommer beaucoup d’aliment acidifiants. Car alors, vous risquez de vous retrouver rapidement fatigué.

régime alcalin recetteEncore une fois, c’est à vous d’expérimenter et de voir ce qui vous convient le mieux.

Mais si vous sentez que vous n’êtes pas au mieux de votre forme, cette nouvelle façon de vous alimenter va dans tous les cas vous aider à vous sentir mieux.

Car si vous faites attention à votre équilibre acido-basique, vous faites aussi en sorte de vous alimenter de nourritures plus saines.

Une dernière chose avant de vous laisser expérimenter tout ça :

En parallèle de ce changement dans votre alimentation, essayez de changer un peu votre quotidien

Je ne vous dis pas de tout chambouler 🙂

Mais d’essayer de ralentir un petit peu, de vous poser de temps en temps.

Essayez de vous réveiller plus tranquillement : évitez les écrans et les appareils électroniques en vous réveillant.

De la même façon, essayez de vous coucher plus sereinement.

Et surtout : respirez 🙂
Essayez de trouver quelques minutes chaque jour pour penser à vous et à votre journée tout en respirant lentement et profondément.

Ça parait anodin comme ça, mais ça permet de décrocher un peu de nos vies à 200 à l’heure…

Et ça colle parfaitement à l’état d’esprit du régime alcalin : retrouver l’équilibre.

Je vous ai préparé un deuxième article, dans lequel vous allez découvrir le protocole que j’utilise pour perdre de la graisse facilement et efficacement…

Sans avoir l’impression de suivre un régime

Et sans regagner tous les kilos perdus après l’arrêt du régime…

Ça paraît peut-être surprenant, mais c’est possible 😉

Le truc, c’est que beaucoup de personnes se résignent en se disant qu’elles ne pourront jamais avoir le corps de leurs rêves, ou tout simplement avoir une silhouette mince.

Et c’est vrai qu’on a déjà essayé tellement de régimes difficiles à suivre… Et à l’issue desquels les résultats n’étaient pas vraiment au rendez-vous…

Et surtout à l’issue desquels on regagnait rapidement les kilos qu’on avait tant galéré à perdre…

Alors on se dit qu’on est bizarre, ou que nos gênes ne nous permettent pas d’avoir un corps mince et en forme. Et qu’à cause de notre métabolisme ou de nos habitudes alimentaires on n’y arrivera jamais…

Sauf que tout ça, ce ne sont que des croyances limitantes. Des croyances qui font qu’on ne se donne même plus les moyens d’avancer vers nos objectifs.

Et comme beaucoup de femmes, j’ai failli tout abandonner moi aussi…

J’avais testé tout un tas de régimes. Certains régimes très populaires, d’autres un peu moins connus.

Des fois ça fonctionnait.
Des fois pas du tout.

Le gros soucis, c’est que ces régimes étaient difficiles à suivre.
Et surtout qu’ils ne me permettaient pas d’obtenir des résultats durables (le fameux effet yoyo)…

Depuis le temps, j’ai pu mettre au point une façon de faire qui donne des résultats, et par-dessus tout qui ne vous demande pas de vivre un calvaire au quotidien…

Et tout ça, j’en parle en détail dans cet article :
=> L’alimentation intelligente pour maigrir facilement et efficacement

Plein de bonheur,

Christina


Share

À propos de l'auteur

Un peu flemmard et impatient de nature, je suis toujours à la recherche de nouvelles méthodes pour améliorer mon quotidien. Passionné de guitare et de sport, je me suis rendu compte que de petites actions quotidiennes peuvent faire toute la différence.

Top