Régime sans graisse : ce qu’on ne vous dit pas sur les régimes pauvres en graisses

régime sans graisseVous êtes à la recherche d’un régime efficace pour maigrir

…Et vous vous intéressez au régime pauvre en graisse ?

Je vous félicite de faire des recherches avant de vous lancer, car vous pourriez avoir bien des surprises…

Il y a des choses importantes à comprendre sur le régime sans graisse.
Des choses que beaucoup de nutritionnistes ne vous disent pas.

Naturellement, on se dit qu’en suivant un régime pauvre en graisses, on va brûler de la graisse rapidement, et donc maigrir.

Ça semble logique, non ?
Pour perdre de la graisse, autant réduire les graisses !

Vu comme ça, ça semble tout à fait logique.
Sauf que ce n’est pas si simple.

Après avoir lu ce qui suit, vous aurez tous les éléments en main pour prendre votre décision.

Vous aurez également le droit à un bref récap des graisses à inclure dans votre alimentation.
Si ce n’est pas beau ça 😉

Comment sont nés les régimes sans graisse ?

alimentation sans lipidesLes premiers régimes sans graisse ont été conçus pour améliorer les performances des athlètes.

Ce ne sont pas des régimes qui ont été conçus pour la perte de poids.

La perte de poids est seulement un effet secondaire de ces régimes.

Le régime pauvre en graisse a aussi été utilisé pour atteindre certains objectifs médicaux bien précis (niveau anormalement élevé en cholestérol, résistance anormale à l’insuline, pression sanguine anormalement élevée, etc…)

Mais JAMAIS ces régimes n’ont à la base été conçus pour perdre du poids.
La perte de poids n’était qu’un effet secondaire.

Et ce qu’on ne vous dit pas, c’est que si ces régimes vous aident à perdre du poids, les kilos qu’ils vous aident à perdre proviennent essentiellement de vos muscles, et non de vos cellules graisseuses

La plupart de ce que vous perdez avec ce type de régimes, c’est de l’eau stockée dans votre corps, des glucides et des muscles, mais PAS de la graisse.

Les seules graisses que ce régime vous aidera à brûler, ce sont les graisses que vous ingurgitez, pas celles qui sont déjà présentes dans vos cellules graisseuses et dont vous voulez vous débarrasser (la masse graisseuse).

On peut lire tout un tas de choses excitantes dans les magazines et les journaux :

« Les recherches ont montré que les personnes qui suivent un régime pauvre en graisse mangent autant qu’elles veulent tout en perdant du poids. »

Du coup les gens se disent automatiquement :
« Des recherches ont montré… Ça doit être vrai alors ! »

Et ils se mettent à essayer un régime sans graisse, repensant à leurs tentatives ratées et à leurs restrictions passées sur la nourriture, mais motivés par la pensée de manger autant qu’ils veulent…

Alors ils se disent que cette fois ils vont réussir et faire tout leur possible pour parvenir à leurs fins, même si ça signifie éliminer complètement les calories provenant des matières grasses.

régime sans lipideSalades non assaisonnées, pâtisseries 0% de matières grasses, bretzel/pommes de terre/pop-corn – sans beurre, sans sel… et sans goût.

On découvre alors l’existence des sauces sans matières grasses, des bonbons et des confiseries sans matières grasses, des cookies sans matières grasses, des chips sans matières grasses, et j’en passe…

Et quand, une semaine après avoir commencé à suivre ce régime, on se dit qu’il est temps de mesurer nos progrès en rendant visite à notre nouvelle amie – la balance de la salle de bain – le suspens est à son paroxysme

régime sans graisse avisSauf que…

On a pris un bon kilo.

« Qu’est-ce qu’il se passe ? »

« Ce n’est pas drôle ! »

« Je ne comprends rien, la science a prouvé que je pouvais manger autant que je voulais tout en perdant du poids si je limitais au maximum les calories provenant des matières grasses. Je ne comprends pas… »

Saviez-vous qu’aujourd’hui, nous consommons beaucoup moins de graisses qu’il y a 30 ans ?

Pourtant, le nombre de personnes obèses et en surpoids ne cesse d’augmenter.

Ça montre bien qu’il doit y avoir une erreur dans ces études.
Ou alors que leurs résultats sont mal interprétés.

Quand on y regarde un peu plus près, on remarque que la plupart de ces études ont été faites « ad libitum ».

Pour faire simple, ça signifie que les participants et les chercheurs étaient trop paresseux pour compter les calories.

Pour le peu d’études pour lesquelles ils ont pris la peine de compter les calories ingurgitées, ils ont remarqué que les seules personnes à avoir perdu du poids étaient celles qui avaient limité leur apport calorique à une valeur inférieure à leurs besoins caloriques quotidiens.

Pour maintenir leur perte de poids, ils ont subit le même sort que ceux qui commencent par limiter leur apport calorique : un régime qui n’en finit pas…

Les bénéfices chocs du style « Vous pouvez manger tout ce que vous voulez » sont nés d’une incompréhension des reporters, pas du régime en lui-même.

Comme vous l’aurez compris, la réalité est la suivante :

Les régimes pauvres en graisses nécessitent une restriction calorique pour permettre effectivement de perdre du poids.

régime sans graisse effet yoyoMais ce n’est pas le seul sacrifice que vous aurez à faire si vous optez pour un régime sans graisse.

Vous sacrifierez également vos muscles.

De tous les régimes grand public, aucun ne détruit plus les muscles que le régime pauvre en graisses.

Accrochez-vous bien :

À l’issue de la première année de régime, seulement 20% des kilos perdus proviennent de la masse graisseuse.

Autrement dit, sur 20 kilos perdus, seulement 4 kilos sont de la graisse.
Les 16 kilos restant sont des muscles.

Supprimer les matières grasses de votre alimentation exacerbe le pire aspect de la restriction calorique.

Saviez-vous que lors d’une restriction calorique, vous perdriez beaucoup moins de masse musculaire si vous conserviez les matières grasses dans votre alimentation ?

Restreindre les graisses présente bien d’autres effets dévastateurs vous assurant de vivre une vie plus courte (et pas plus excitante malheureusement).

Saviez-vous que le corps humain a besoin des matières grasses pour survivre, tandis que les glucides ne sont pas indispensables ?

Notre corps n’est pas capable de synthétiser certaines graisses essentielles à notre survie, des graisses que seule notre alimentation peut lui apporter.

La solution ?

Une nutrition intelligente et équilibrée :

Comptez 25-30% de matières grasses dans votre alimentation (25-30% de vos apports caloriques).

Oubliez les 10% conseillés par ceux qui prônent le régime pauvre en graisses.
Ce serait dévastateur pour votre santé.

D’autant qu’une restriction en matières grasses nous pousse à compenser avec autres choses (la plupart du temps avec des glucides, ce qui peut rendre le régime difficilement supportable, car trop de glucides donnent faim en provoquant un pic de ghréline 2-3h après les avoir consommés)

Privilégiez les bonnes graisses :

Comme vous vous en doutez, toutes les graisses ne se valent pas.

Il y a en a qui sont excellentes pour la santé (et même vitales), et d’autres sont dangereuses.

Faisons un petit récapitulatif des différentes graisses alimentaires :

• Les graisses saturées :

graisses saturées

On trouve des graisses saturées majoritairement dans les produits issus des animaux, comme le beurre, la viande et le fromage.

Elles sont généralement solides à température ambiante.

Les graisses saturées sont mauvaises pour la santé (et surtout pour votre ligne) si vous les consommez avec des glucides.

En règle générale, consommez ce type de graisses avec modération.

 

• Les graisses mono insaturées :

graisses monoinsaturées

Les graisses mono insaturées sont les graisses qu’on trouve dans l’huile d’olive, l’huile de colza, l’huile d’amande, et plusieurs autres huiles végétales.

Comme toutes les huiles, ces graisses sont liquides à température ambiante.

Puisque ces graisses restent stables dans les hautes températures, elles sont excellentes pour les fritures et autres types de cuisson.

Malgré les éloges qu’on leur porte (pour leur capacité à réparer certains problèmes métaboliques et leur aide dans la perte de poids), les graisses mono insaturés ont une face plus sombre :

Elles sont très copines avec les cellules graisseuses.

Ce sont les graisses qui sont stockées le plus facilement dans les cellules graisseuses.

Et une fois stockées, elles partent difficilement.

Consommer des graisses mono insaturées de manière excessives, en particulier avec des glucides, peut mener à un renflouement rapide des cellules graisseuses vides, accélérant alors le gain de masse graisseuse.

Les graisses mono insaturées sont bonnes pour la santé, mais sont à consommées avec modération.

• Les graisses poly insaturées :

graisses polyinsaturées

De loin les graisses les plus saines.

Comme pour les graisses mono insaturées, elles peuvent être trouvées dans des huiles végétales comme l’huile d’amande, l’huile de lin, l’huile de colza, mais aussi dans des poissons d’eau froide, dans du bétail et du gibier, et même dans les oeufs.

Étant données que les graisses poly insaturées se cassent en d’autres types de graisses quand elles sont chauffées, n’utilisez pas d’huiles contenant des graisses poly insaturées (comme de l’huile de lin) pour les cuissons à haute température.

Il faut distinguer deux types de graisses poly insaturées :

Les omega 3 et les omega 6.

La plupart des gens consomment énormément d’omega 6, mais pas assez d’omega 3.

En effet, en moyenne nous consommons entre 10 et 25 fois plus d’omega 6 que d’omega 3, alors que nous devrions en consommer autour de 3 fois plus seulement.

La prochaine fois que vous faites vos courses, pensez-y, afin de réajuster le tir 😉

• Les graisses transformées :

trans fats

Ce sont les graisses les plus dangereuses pour la santé.

Sauf certaines : les graisses transformées naturelles qui sont présentes dans le boeuf, l’huile de carthame, et certaines noix et graines exotiques.

En revanche, pour ce qui est des graisses transformées artificielles, les effets sur la santé peuvent être dévastateurs.

On trouve des graisses transformées artificielles dans la margarine, les gâteaux, les cookies, les tartes, etc… (d’origine industrielle).

Régime sans graisse : conclusion

Le régime pauvre en graisse peut sembler efficace d’après les dires de certaines personnes mal renseignées (ou mal intentionnées), mais il n’en est rien.

Ce régime vous fera perdre beaucoup de muscles, avec un effet yoyo garanti. Le tout en vous privant quotidiennement de vos nourritures préférées.

Je vous ai préparé un deuxième article, dans lequel vous allez découvrir le protocole que j’utilise pour perdre de la graisse facilement et efficacement…

Sans avoir l’impression de suivre un régime

Et sans regagner tous les kilos perdus après l’arrêt du régime…

Ça paraît peut-être surprenant, mais c’est possible 😉

Le truc, c’est que beaucoup de personnes se résignent en se disant qu’elles ne pourront jamais avoir le corps de leurs rêves, ou tout simplement avoir une silhouette mince.

Et c’est vrai qu’on a déjà essayé tellement de régimes difficiles à suivre… Et à l’issue desquels les résultats n’étaient pas vraiment au rendez-vous…

Et surtout à l’issue desquels on regagnait rapidement les kilos qu’on avait tant galéré à perdre…

Alors on se dit qu’on est bizarre, ou que nos gênes ne nous permettent pas d’avoir un corps mince et en forme. Et qu’à cause de notre métabolisme ou de nos habitudes alimentaires on n’y arrivera jamais…

Sauf que tout ça, ce ne sont que des croyances limitantes. Des croyances qui font qu’on ne se donne même plus les moyens d’avancer vers nos objectifs.

Et comme beaucoup de femmes, j’ai failli tout abandonner moi aussi…

J’avais testé tout un tas de régimes. Certains régimes très populaires, d’autres un peu moins connus.

Des fois ça fonctionnait.
Des fois pas du tout.

Le gros soucis, c’est que ces régimes étaient difficiles à suivre.
Et surtout qu’ils ne me permettaient pas d’obtenir des résultats durables (le fameux effet yoyo)…

Depuis le temps, j’ai pu mettre au point une façon de faire qui donne des résultats, et par-dessus tout qui ne vous demande pas de vivre un calvaire au quotidien…

Et tout ça, j’en parle en détail dans cet article :
=> L’alimentation intelligente pour maigrir facilement et efficacement

Plein de bonheur,

Christina


Share

À propos de l'auteur

De nature motivée et efficace, je partage avec vous ce que j'ai appris au cours de mes années de fitness et musculation. Comme la plupart des gens, je pensais que pour se sculpter un corps de rêve, il fallait se rendre à la salle 6j/7. Or, il n'en est rien. Je vous livre sur FeelShaped mes stratégies et mes astuces pour progresser efficacement.
Top