Sauter le petit déjeuner pour maigrir ? Décryptage :

sauter le petit déjeuner pour maigrirFaut-il sauter le petit déjeuner pour maigrir ?

Le petit déjeuner n’est-il pas le repas le plus important de la journée ?

Sauter le petit déjeuner n’est-il pas dangereux pour la santé ?

Depuis l’avènement des experts et nutritionnistes en masse, le petit déjeuner est sujet à divers controverses.

Vous entendrez plusieurs versions des faits, pas cohérentes et très contradictoires.

Ça peut varier de :

« Le petit déjeuner est essentiel pour maintenir le patient en bonne santé »

à :

« Sauter le petit déjeuner est l’astuce ultime pour rester fit et en bonne santé »

Naturellement, vous vous dites qu’il y a forcément un des deux camps qui a tort.

Pourtant, les deux camps soutiennent leurs thèses avec des études scientifiques.

Par exemple, il y a une étude scientifique qui a établi que sauter le petit déjeuner augmentait le risque d’infarctus de 27%, en plus d’être associé à un risque plus élevé de prise de poids.

En opposition à cette étude, des statisticiens ont trouvé une corrélation entre les personnes en surpoids et le fait de prendre le petit déjeuner contrairement aux personnes qui sautent le petit déjeuner.

surpoids et sauter le petit déjeuner

Je sais, vous êtes plutôt confus compte tenu de ce que vous venez de lire.

Si vous êtes également habitué des sites de fitness, vous avez probablement entendu parler :

– Du mode « famine » : c’est à dire qu’à force de jeûner, votre corps baisse le métabolisme pour économiser les calories afin de survivre.

– Que le jeûne provoque forcément le catabolisme musculaire.

Avec toutes ces données, je suppose que vous êtes plus qu’embrouillé…

Ne vous inquiétez pas, c’est normal.
Si on est ici, c’est également pour y remédier.

Bon, maintenant que la problématique est posée, démystifions tout ça !

Sauter le petit déjeuner fait grossir ?

Revenons à l’étude qu’on a prise comme exemple ci-dessus, à savoir que sauter le petit déjeuner augmenterait le risque d’attaque cardiaque et favoriserait la prise de poids.

Si on analyse un petit peu ces résultats, on peut facilement comprendre que les personnes qui sautent le petit déjeuner ont tendance à compenser leur manque le soir en rentrant du boulot.

(ce qui n’est pas faux et expliquerait les résultats)

La première chose qu’on pourrait interpréter de cette étude, c’est que :

Manger le soir fait grossir.

Pourtant ce n’est pas le cas : ce qui vous fait grossir, c’est le fait d’être en excès calorique.

Compte tenu du fait qu’ils sont en excès caloriques, il est évident que le problème de surpoids devient réel.

Et comme vous le savez bien, le surpoids est associé à tout un tas de maladies dont l’augmentation du risque d’attaques cardiaques. CQFD

« Mais du coup, ils ont bien raison, non ? »

Et si je vous disais que tout est une histoire de perspective… ?

On a bien vu que c’est le surpoids qui cause tous les problèmes de santé cités précédemment.

Sauf que si vous souhaitez sauter le petit déjeuner, c’est bien pour maigrir.

Par conséquent, vous êtes forcément en déficit calorique.

Au contraire, vous allez dans le sens inverse du surpoids et donc des dangers sur la santé.

Un exemple concret : les pratiquants du jeûne intermittent (dont je fais partie).

D’autant plus qu’il a été prouvé que le jeûne intermittent avait des bienfaits et ne présentait aucun danger pour la santé (tant que vous mangez équilibré et que vous vous hydratez).

éliminer la graisse abdominaleSi ce concept ne vous est pas familier, je vous fais un petit topo :

Le principe est de jeûner pendant 16h puis de couper le jeûne pendant les 8h restantes.

(Le jeûne intermittent implique généralement le jeûne matinal)

Je ne suis pas là pour promouvoir le jeûne intermittent, mais si vous êtes curieux, faites un petit tour par ici :

https://www.feelshaped.com/comment-maigrir-vite-et-bien.html

Revenons à la question principale : est-ce que sauter le petit déjeuner fait maigrir ?

La réponse est non, un déficit calorique journalier si.

Par contre, sauter le petit déjeuner vous permettra de réaliser des repas plus consistants (notamment le déjeuner et le dîner).

Par conséquent, vous n’aurez pas aussi faim que si vous faisiez 3,4 repas par jour.

Ce qui n’est pas négligeable du tout.

Malheureusement, sauter le petit déjeuner ne convient pas à tout le monde.

Nombreuses sont les personnes qui peuvent s’habituer à ne pas manger le matin au point de ne plus avoir faim et de devoir se forcer à manger le midi.

Malheureusement, toutes les personnes n’y arrivent pas.

sauter petit déjeuner pour maigrir

Si le fait de sauter le petit déjeuner vous pousse à sur-compenser le reste de la journée au point de réduire le déficit calorique journalier :

Alors, sauter le petit déjeuner n’est clairement pas fait pour vous.

Revenons à la problématique principale, il reste un point intéressant qui plombe le jeûne matinal.

A savoir que le jeûne ralentit le métabolisme pour permettre à l’homme de survivre le plus longtemps possible.

En vrai, il existe bien une étude qui a permis de prouver cette hypothèse.
Cependant, d’une bouche à l’autre, elle a perdu tout son intérêt, à savoir les détails de la thèse.

Le métabolisme diminue bel et bien au bout de 60 heures de jeûne, d’un taux égal à… 8%.

En réalité, le métabolisme a plus tendance à augmenter après 36 heures de jeûne pour ensuite décliner après les 60h.

Conclusion :

Si vous arrivez à sauter le petit déjeuner sans sur-compenser, alors n’hésitez surtout pas à le faire.

Le dernier point à traiter est le catabolisme musculaire dû au jeune matinal :

Peut-on sauter le petit déjeuner lorsqu’on est pratiquant de la musculation ?

Dans le monde de la musculation, le but de la partie nutrition est de toujours rester dans un état d’anabolisme.

musculation sauter petit déjeuner

Pour cela, il faut être constamment à l’état nourri, ou du moins avoir constamment des acides aminés dans le sang.

Par conséquent, sauter le petit déjeuner prolongerait la durée du jeûne induit par la nuit du sommeil, ce qui aurait pour effet de causer le catabolisme musculaire.

Voici la vision d’un bodybuilder sur le fait de sauter le petit déjeuner.

Les bodybuilder n’ont pas tout à fait tort : si vous restez sans nourriture un long moment, vous aboutirez forcément au catabolisme musculaire.

Par contre, ce qu’on vous dit pas, c’est à partir de quel moment que ce phénomène se produit…

A partir de 14-16h de jeûne, vous ne catabolisez pas tant que ça. Le seuil de catabolisme dont on est sûr se situe plus vers les 28h.

D’autant plus que si vous pratiquez le jeûne matinal ou intermittent, il est recommandé de consommer lors de son dernier repas des protéines à assimilation lente comme la caséine ou encore la protéine d’œuf.

En consommant ces protéines lors de votre dernier repas, les acides aminés seront présents dans le sang pendant plusieurs heures évitant ainsi le catabolisme musculaire.

Vous n’avez donc rien à craindre de la suppression du petit déjeuner si vous êtes un athlète ou un bodybuilder et que vous consommez lors de votre dernier repas une protéine à assimilation lente.

Sauter le petit déjeuner – le mot de fin :

Que ce soit une méthode miracle pour maigrir ou pas, vous ne devez pas foncer tête baissée.

Sauter le petit déjeuner ne convient pas à tout le monde.

La meilleure méthode est la méthode qui dure dans le temps et à laquelle on arrive à se tenir.

faire 2 repas par jourSi vous essayez de sauter le petit déjeuner et que physiquement et psychologiquement, vous n’y arrivez pas, alors pas la peine de s’entêter à le faire, ça risque d’être contre-productif.

Si vous y arrivez, alors n’hésitez surtout pas à le faire car il s’agit d’un atout non négligeable pour maigrir.

Maintenant, pour que vous puissiez passer à la vitesse supérieure et obtenir des résultats rapidement, vous devez savoir où vous en êtes.

Car suivant que vous appartenez à une catégorie de personnes ou à une autre (suivant le sexe, l’âge, la morphologie…), vous ne devrez pas travailler de la même façon.

C’est pourquoi nous vous avons préparé un petit questionnaire à remplir pour que vous puissiez identifier quels sont les points que vous avez à travailler.

C’est tout simple : vous cliquez sur les cases qui vous correspondent le plus, et vous découvrez les points que vous devez travailler en priorité pour atteindre vos objectifs.

Tout est là :

Quel est mon type de physique et comment progresser rapidement ?

Une fois que vous saurez par où commencer, vous pourrez passer à l’action pour de bon…

Pour un corps attirant et sexy, tout en profitant de la vie 🙂

Share

À propos de l'auteur

Passionné de musculation, je la pratique plusieurs fois par semaine depuis plus de 7 ans. C'est avec plaisir que je partage avec vous tout ce que j'ai pu apprendre au cours de mon parcours.
Top