Se mettre au sport quand on est une femme : pour vous motiver

bien-être-sport-femmeVous souhaitez vous (re)mettre au sport pour le loisir…

Mais vous ne savez pas comment faire ?

Vous désirez vous remettre en condition physique…

Mais vous n’osez pas franchir le pas ?

Ou vous voulez simplement perdre quelques kilos en faisant du sport ?

Ce qu’il vous faut, c’est du CHANGEMENT.
Et qui dit changement dit décision.

Si vous avez décidé de changer votre vie et que vous avez besoin d’un coup de pouce.

Cet article est fait pour vous !

Tout d’abord, toutes mes félicitations, vous avez fait le bon choix : le choix de bouleverser votre quotidien.

Certains coachs vous diront d’y aller progressivement, doucement, lentement…

Histoire que la fibre sportive commence à s’implanter en vous.

Selon mon expérience, ça ne marche pas très bien, du moins par sur moi.

La fibre sportive soit on l’a, soit on l’a pas…

programme musculation femme minceur« Mais alors, est-on condamné à ne pas faire du sport ? »

Rassurez-vous, ce que je voulais dire c’est que cette méthode-là n’est pas la méthode optimale.

Il est tout à fait possible d’acquérir la fibre sportive et devenir une droguée du sport.

Je parle en connaissance de cause : si ça a marché pour moi, ça marchera forcément pour vous.

Ce qu’il faut faire, c’est frapper fort et bien !

C’est-à-dire se résoudre à fréquenter une salle de sport.

(Il ne faut pas faire les choses à moitié, vous ne pensez pas 😉 ? )

Effrayante de prime abord, la perspective de se rendre dans un club de fitness, de musculation ou de remise en forme en général est souvent biaisée par des aprioris basés sur des clichés !

C’était ma façon de dire qu’on a toutes des stéréotypes bien ancrées en nous, moi la première.

Étant moi-même une fille, d’1m60, avec quelques rondeurs mal placées, je m’imaginais assez mal au milieu d’une horde de bodybuilders en sueur, poussant des grognements à chaque traction !

D’autant plus qu’avec autant de testostérone dans la salle, je m’imaginais déjà emmerdée chaque 5 min par des remarques sexistes ou encore harcelée par des ploucs.

De même je m’imaginais d’ici les regards plein de jugements et moqueurs qui allaient se poser sur moi, ou encore mon incapacité totale à suivre des cours collectifs du fait de ma faible condition physique.

J’avais TOUT FAUX.

Le souci c’est que l’image véhiculée par le milieu sportif en salle est telle qu’elle rebute bon nombre d’entre nous.

motivation-sport-femmeQue ce soit des hommes ou des femmes, lorsque l’on est débutant, ou mal dans sa peau.

Pour tout vous dire, je me rappellerai toute ma vie le visage effaré de ma meilleure amie lorsque je lui ai annoncé que je m’inscrivais à la salle de sport.

Heureusement, la « routourne » a enfin tourné :P, je m’explique :

Premièrement sachez qu’avec la tendance qui souffle en ce moment sur le fitness, les salles de sport ont le vent en poupe.

De plus en plus de personnes décident de se prendre en main et de s’inscrire.

On trouve notamment de plus en plus de femmes en salles de musculation !

Ce qui fait, l’opinion publique des femmes a totalement changé et est devenue plus flexible.

Ça ne choque « quasi » plus personne de savoir que des filles pratiquent de la musculation.

Aller en salle de sport ne doit pas être vu comme une corvée.

C’est un milieu social comme un autre : on peut faire plus que de l’exercice.

On peut se faire des amis, un petit sauna, boire un petit « shaker » autour d’une table etc…

De plus, les pratiquants sont généralement plus enclins à vous donner des conseils et à partager leur passion avec vous qu’à vous juger.

AU CONTRAIRE même : une personne en surpoids, affaiblie, malade, qui se force à venir en salle de sport et qui entame une procédure de changement inspire le RESPECT aux autres.

C’est de votre volonté de fer qu’ils se souviendront.

« Et si ce n’est pas vraiment mon truc la musculation ou le fitness ? »

Pas de soucis !fit-femme-sport

Les cours collectifs (RPM, body attack, body pump, aqua bike etc…) quant à eux ont été pensés pour que chacun puisse les suivre.

Des variantes sont proposées afin que chacun travaille à son rythme, à son niveau, selon SES PROPRES CAPACITÉS.

Et rien ni personne ne vous empêchera de faire une petite pause si vous ne vous sentez pas de continuer.

Personnellement je pratique depuis la musculation, le cardio-training (vélo, elliptique, stepper, tapis de course…) et je participe de temps à autres à des cours collectifs.

Jamais je ne reviendrais en arrière : le plus dur est de se lancer !

OSEZ ! Vous n’avez qu’une vie.

Et si vous avez encore des appréhensions concernant la musculation, je vais vous dire une chose :

Vous vous apercevrez bien vite que chacun est concentré sur son exercice mais lorsque la pause arrive, c’est une ambiance bon-enfant et bienveillante qui règne dans la plupart des cas.

N’hésitez surtout pas à prendre une séance d’essai afin de jauger de l’ambiance présente dans la salle afin de voir si elle vous correspond !

J’ai parlé ici de salles de fitness « traditionnelles » car je parle de mon expérience personnelle.

Après sachez qu’il existe beaucoup de variantes :

  • Le crossfit pour ceux qui ont déjà une condition physique avancée
  • Le street-workout pour ceux qui aiment l’extérieur et la nature,
  • Les bootcamp pour ceux qui aiment l’esprit d’équipe et le côté « entrainement militaire »
  • Les salles de yoga sous toutes ses formes
  • Etc…

Soyez curieux, testez, et trouvez ce qui VOUS correspond !

Maintenant, pour que vous puissiez passer à la vitesse supérieure et obtenir des résultats rapidement, vous devez savoir où vous en êtes.

Car suivant que vous appartenez à une catégorie de personnes ou à une autre (suivant le sexe, l’âge, la morphologie…), vous ne devrez pas travailler de la même façon.

C’est pourquoi nous vous avons préparé un petit questionnaire à remplir pour que vous puissiez identifier quels sont les points que vous avez à travailler.

C’est tout simple : vous cliquez sur les cases qui vous correspondent le plus, et vous découvrez les points que vous devez travailler en priorité pour atteindre vos objectifs.

Tout est là :

Quel est mon type de physique et comment progresser rapidement ?

Une fois que vous saurez par où commencer, vous pourrez passer à l’action pour de bon…

Pour un corps attirant et sexy, tout en profitant de la vie 🙂

Share

À propos de l'auteur

De nature mince et bien proportionnée jusqu’à l’adolescence j’ai pris beaucoup de poids entre mes 18 et 21 ans : 15 kilos sont venus alourdir ma silhouette. Depuis que j’ai intégré l’équipe de FeelShaped, j’ai pu commencer à modeler le corps de mes rêves, en travaillant au quotidien, tout en profitant des petits plaisirs de la vie.
Top